Camille Réquillart

Praticienne PNV®

Qui suis-je ?

Depuis toujours passionnée par l’humain, j’ai débuté ma vie professionnelle en tant que professeur de Sciences de la Vie et de la Terre, motivée de contribuer au développement des jeunes, à susciter chez eux le désir d’apprendre et de progresser.

Confrontée à mes propres difficultés à vivre, et désireuse de mieux me comprendre et mieux comprendre les autres, j’ai suivi, et obtenu, une licence de Psychologie. En parallèle, j’ai entrepris une démarche thérapeutique par le biais de diverses approches complémentaires : thérapies par la parole, psycho-corporelle, et neuropédagogie visuelle avec la méthode Quertant®.

La pédagogie neuro-visuelle PNV® qui en découle a été source de tels bienfaits pour moi : il y a eu “un avant” et “un après”, que choisir de pratiquer cette méthode et de me réorienter en tant que thérapeute, afin d’être plus alignée, est apparu comme une évidence. J’accompagne avec cet outil les personnes dans leur individualité (et notamment les profils de la neurodiversité DYS, HPI, TDAH…), sur leur chemin de mieux-être.

En quoi la PNV peut-elle vous aider ?

→ Voir s’atténuer ou disparaître des symptômes issus de dérèglements nerveux et atteindre un mieux-être physique et mental : troubles de l’attention, de la concentration, troubles anxieux, insomnies, dépression, burn-out, fatigue chronique, hypersensibilité/vigilance, émotions envahissantes, difficultés relationnelles…
→ Gagner en sérénité

Mais aussi un chemin de développement personnel pour…
→ Mieux poser vos limites et prendre soin de vous
→ Lever les freins qui vous empêchaient d’exister vraiment et à déployer votre potentiel de vie
→ Avoir une vision plus positive de la vie
→ Donner du sens à votre singularité, être aligné et rayonner avec authenticité

“Etre en paix avec soi-même est le plus sûr moyen de commencer à l’être avec les autres” et, j’en suis convaincue, ce que l’on peut se souhaiter de mieux.

La PNV® peut vous y aider, n’hésitez pas à me contacter !

Comment fonctionne la PNV ?

Le système nerveux, véritable chef d’orchestre de l’organisme, gère les informations sensorielles, coordonne les mouvements musculaires, régule le fonctionnement des autres organes ainsi que des émotions et est le siège de l’intellect.

La méthode repose sur le lien existant entre le dérèglement du système nerveux central (qui se traduit par un certain nombre de symptômes) et celui de la motricité visuelle.

La 1e étape, le bilan, consiste à présenter une série d’images-tests à la personne, qu’elle doit regarder à travers une plaque filtre, comme sur la photographie de l’appareil d’optique ci-dessous.



Il permet de déterminer la nature et l’intensité d’un éventuel dérèglement nerveux selon le principe suivant :
– Si la personne perçoit toutes les images correctement (schéma central), c’est qu’il n’y a pas de dérèglement des centres nerveux responsables des mouvements des yeux et la méthode n’est alors pas une indication.
– Si au contraire, comme c’est souvent le cas, les images ne sont pas toutes perçues correctement,soit en réagissant de façon exagérée à l’image par une trop grande convergence des yeux (schéma de droite) soit en réagissant trop faiblement à l’image par une trop grande divergence des yeux (schéma de gauche), cela montre que les centres nerveux responsables des mouvements des yeux sont déréglés, et là, la méthode est toute indiquée.



Ensuite, la méthode consiste en un entraînement visuel, sous forme d’une micro-gymnastique visuelle, qui agit sur le système nerveux central pour retrouver un fonctionnement plus équilibré.

A chaque séance d’une durée de 30 minutes, la personne, aidée si besoin par le praticien, doit obtenir la juste perception de l’image proposée et la maintenir stable durant toute la séance.

La méthode comporte au total une cinquantaine d’images-tests à valider et suit une progression personnalisée.

Mon point de vue sur la méthode : Pour moi, ses deux grandes forces sont son caractère objectif (la progression sur les images-tests est indéniable) et le fait que c’est le système nerveux de la personne, seule ou presque face aux images, qui travaille. Les progrès réalisés par auto-régulation connectent donc la personne à ses propres forces/son pouvoir d’agir.

Entrepreneur individuel – Siren : 914174123